Arch.Myc, 2019

Arch.Myc, 2019

Bois, mycelium, 94 x 80 x 37 cm

 

Vue de l'exposition collective 56√2, Usine Utopik, 2019

 

Cette série de sculptures a été réalisée par un procédé développée par une start up américaine qui vise au remplacement des emballages plastiques par un matériaux naturel à base de copeaux de bois et de mycelium. Dans des moules spécialement fabriqués, le champignon se développe et fige la matière qui peut être compostée une fois utilisée.

Les formes ont été réalisées en stylisant les silhouettes de sculptures néolithiques de provenance diverses, sculptures créées à un moment charnière de notre histoire, lorsque l'homme devient

sédentaire et développe l'élevage. Les formes ont ensuite été maintenues plusieurs mois dans une cave afin que se développent sur elles d'autres espèces de champignons et créent ainsi un écosystème microscopique.